BodyFail

Installation performance >> Extraits vidéo making of
Dans la superbe salle du deuxième étage de la Fondation Groupe EDF, Paris, 8-14 décembre, pour les plus impatients (lien d’inscription au vernissage : https://goo.gl/pgE38Y).

« Le corps​ ​comme limite​ ​du code​ »​. Une ​installation interactive grandeur nature dans laquelle le visiteur, par ​s​es ​ »​qualités de mouvements​ inhabituels”, a la capacité d’épuiser le code informatique et mener au « crash » le système numérique qui le suit à la trace et analyse ses moindres gestes.​ V​ia un réseau de neurones réalisé ​en collaboration avec Infomus*, ce laboratoire d’explorations corporelles, médié chorégraphiquement par de la performance dansée​ et le dispositif, s’explore à travers une perception physique, visuelle et sonore en temps réel, vision miroir​ de l’interprétation de ces gestes par la machine.​ Pour finir toutes ces captations erronées pour la machine mais de qualité pour l’humain seront collectées sous la forme d’une Partition d' »erreurs » gestuelles. *Centre de Recherche InFomus Casa Paganini, Gênes, Italie

Conception​ & ​création : Clément Barbisan (programmeur), Thomas Guillemet (artiste​ et​ designer), Jean-Marc Matos (chorégraphe)
Partenaires de réalisation : Pauline Lavergne (danseuse-performeuse), Yoan Rihouay (réalisateur vidéo), Stefano Piana (informaticien développeur du Centre de Recherche InFomus Casa Paganini, Directeur. Antonio Camurri, Gênes, Italie)

Soutiens : Pulsar The Open Art Prize, Fondation Groupe EDF, TechShop Paris/Ivry, le plus grand campus de startups au monde Station F, Accenture